European - brides

International marriage agency

Email:

european-brides@hotmail.fr


Mobile: +(33) 6 72 99 43 78

Skype:  European-Brides

             European-Brides-Rus

LA MARTENITSA



Une tradition bulgare ancienne comme la Bulgarie


Il s'agit d'une tradition qui nous est parvenue du temps des anciens Bulgares (appelés encore Proto-Bulgares). Ses débuts sont à chercher dans les années de la fondation de l’état bulgare en 681


Depuis, tous les mois de mars, les Bulgares s'épinglent le revers d'un fil tressé blanc et rouge. Il s'en débarrassent lorsqu'ils voient les prémisses du printemps - une cigogne (ils mettent la martenitsa sous une pierre), des arbres fleuries (ils l'accrochent sur les branches) ou quand le perce-neige apparaît. Il font de même avec les animaux domestiques ou ceux de la ferme.


Et pour dire à quel point cette tradition est respectée, le 1er Mars le Président et tout le Conseil des ministres ne songeraient pas à se présenter sans leur martenitsa accrochée aux revers:)


Depuis plus de 1000 ans, en Bulgarie, la fête nationale appelée «Baba Marta», Grand-Mère Mars est fêtée le 1er mars. 'Mart' en bulgare est le nom pour le mois de mars. Cette fête symbolise l'arrivée du printemps.

Les Bulgares portent jusqu’au 22 mars et certains le portent jusqu'à ce qu'ils voient une cigogne ou les premiers bourgeons d'un arbre. un petit ornement spécial fait de fils rouges et blancs ce jour-là, appelé «Martenitsa». .

Certains aiment porter le Martenitsa autour de leurs poignets. Parfois les gens l'attachent à la branche d'un arbre ou à un buisson. Vous pouvez trouver les Martenitsas suspendus là dans les branches lorsque vous marchez à l'extérieur.

La croyance est que si vous portez une Martenitsa, Baba Marta vous aidera, et le printemps viendra plus rapidement. Les gens donnent souvent une Martenitsa comme un cadeau à un ami ou un parent.


Plusieurs légendes décrivent l’origine de ce symbole


Quelque soit la légende citée, elle prends sa source du temps des anciens Bulgares (appelés encore Proto-Bulgares) dans une période proche de celle de la fondation de l’état Bulgare en 681


Légende 1


En ce temps, les tribus bulgares s'étaient installées dans le delta de Danube, ce qui inquiétait fortement la Byzance et les cités grecques sur la côte de la mer Noire comme Odessos (Varna) et  Messemvira (Nessebar).

Avant une bataille entre les Bulgares et les Byzantins dont l'issue était incertaine, le khan dit au siens qu'il ferait signe pour signaler si la bataille était gagnée ou s'il fallait évacuer les campements et fuir. Si l'armée bulgare prenait l'avantage, il enverrait son faucon avec un fil blanc sur la patte, si les Byzantins prenaient le dessus le fil serait rouge. A cette époque les tribus bulgares utilisaient le faucon dressé, l'utilisant essentiellement pour les parties de chasse.


L'armée du khan alla vers le champ de bataille et une longue attente commença pour le reste de la population. La bataille des armées fut rude mais les Bulgares arrivèrent à plier les rangs byzantins. Alors le khan mis le fil blanc autour la patte du faucon et le lança  vers le campement des Bulgares. Les Byzantins sachant que les faucons servaient de messagers tirèrent des flèches en sa direction dont une l'effleura. En se posant au campement, les gens prirent peur car ils virent un fil rouge sur sa patte. Mais à regarder de près, ils constatèrent que c'était le sang du faucon qui l'avait imprégné et qu'en réalité il leur apportait la nouvelle de la victoire.



Légende 2


Khan Asparuh, le premier roi bulgare, avait une sœur appelée Huba. Elle fut retenue captive dans un autre royaume. Asparuh a envoyé un message à sa sœur lui indiquant qu'il avait trouvé un territoire où ils pourraient s'installer au sud du Danube, un endroit qui est aujourd'hui la Bulgarie.


Quand Huba reçut la bonne nouvelle de son frère, elle réussit à échapper à la captivité et à s'enfuir. Elle monta à cheval sans s'arrêter jusqu'à ce qu'elle atteigne le Danube. Elle cherchait un moyen de traverser la puissante rivière mais ne pouvait pas trouver un gué pour passer à travers. Alors elle a attaché un fil de fil blanc à une des pattes d'un faucon envoyé par son frère et la laissé s’envoler, en tenant l'autre extrémité du fil fin dans ses mains.


Le faucon s'envola afin de trouver un gué. Juste quant-il l’eut trouvé, une flèche tirée par un ennemi perça le faucon, et il tomba à terre mort.


Le fil est devenu rouge de son sang. Huba a suivi le fil qu'elle tenait et elle a donc trouvé le moyen de traverser le grand fleuve et d'atteindre le pays où son frère Asparuh avait fait son royaume.


Puis ils vécurent libres et heureux dans la nouvelle terre qu'ils appelérent la Bulgarie.


Ce jour était le 1er mars, la nouvelle année dans la tradition de ces temps. Ils appelaient les fils blancs et rouges «Martenitsa» pour célébrer le mois de mars


La Martenitsa devint un symbole de paix, d'amour, de santé et de bonheur. La couleur blanche symbolise la pureté et l'honnêteté dans les relations, et la couleur rouge signifie la vie, la passion et la cordialité dans l'amitié et l'amour mutuel.


Depuis lors, les fils rouges et blancs de fil sont venus pour symboliser le lien fort entre les Bulgares autour du monde.


Cette fête nationale spéciale du 1er mars nous rappelle les valeurs que la Martenitsa a conservées au fil des siècles.


Et tous les Bulgares partout le portent comme un ornement en ce jour spécial, et pendant trois semaines, jusqu'à ce que le printemps commence.


La forme et la représentation d’une Maternisa est très variable, en général le tressage représente une forme féminine (rouge) et masculine (blanche), mais au fil du temps seule les deux couleurs sont vraiment importantes et les formes sont très diverses.





European-Brides est une agence matrimoniale enregistrée à SOFIA (Bulgarie)



blog francais page 1